Je vous propose d’aller à la rencontre de Nathalie Gallagher. Elle souhaite rendre plus accessible l’oenologie à travers les Ateliers 10 Vins.

Tombée dans le vin par hasard

Caviste événementielle à la Roche-sur-Yon, Nathalie Gallagher est pourtant née du côté du vignoble de Bordeaux. Elle est actuellement l’initiatrice des Ateliers 10 Vins.

Ses études l’ont d’abord menée à travailler comme télévendeuse dans la filière viticole. Licenciée en anglais, elle adore le contact avec la clientèle mais préfère les échanges physiques en direct.

Dès lors, elle veut émerger dans une filière dominée par les hommes.

Une rencontre qui a changé son destin

Après une formation dans la vente, Nathalie effectue un stage de 6 mois en Californie dans un gourmet store. Il s’agit d’une cave multifonction.

Son mentor de l’époque est le sommelier de la Maison Blanche à l’ère du Président Ronald Reagan. Elle veut se consacrer au secteur vinicole dès son retour dans l’hexagone.

Après une formation en œnologie, elle gère une cave aux Chartrons, un quartier de Bordeaux. Après son mariage, elle rejoint son conjoint en Vendée et exerce en tant qu’agent commercial pour le groupement viticole des Terres des Templiers d’Occitanie, pour le compte de la Vendée.

En tant que vendeuse à domicile, Nathalie se perfectionne.

Agir désormais pour son propre compte

Après 15 ans de vente à domicile, elle crée sa propre entreprise. Elle ne veut plus convaincre les gens d’acheter uniquement.

En fait, elle souhaite créer l’évènement autour du vin. Elle veut diffuser du bien-être, animer des soirées, des ateliers.

L’objectif revient à transmettre la culture du vin de manière ludique, divertissante.

Les enjeux des Ateliers 10 Vins

Elle veut briser l’image élitiste du vin en procurant un côté loisir lors de la dégustation, surtout pour les novices. Elle propose des diners, des jeux autour du vin.

Elle cible aussi bien les particuliers que les entreprises. Quelle que soit la réunion à travers une soirée, un anniversaire voire un after works, Nathalie se met en scène.

Cela passe par la valorisation de sa gamme de vins, de couleurs et de saveurs inédits. Travaillant avec un réseau de commerciales, elle veut présenter des vins qui ne font pas partie des réseaux traditionnels.

Il s’agit de favoriser les petits récoltants peu connus qui conçoivent de véritables pépites, selon ses termes. Malgré un succès grandissant, la pandémie a mis un frein aux activités initiales de Nathalie.

Obligée de mettre l’évènementiel de côté, elle se consacre, pour l’heure, à la négoce et à la vente. Renouez avec d’autres articles ici.

Crédit Photo : ardeche-hermitage.com & actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *