La vie culturelle retrouve ses couleurs en Vendée. Je vous propose d’accompagner la reprise du cinéma Art et essai.

Les réactions des responsables

La réouverture est prévue pour le 24 juin 2020. Les deux jours précédents proposent des portes ouvertes.

Entretemps, le directeur par intérim Mathias Triballeau a prolongé les cartes d’abonnement jusqu’à la fin 2020. Le cinéma Art et Essai est un EPCC.

En clair, c’est un établissement public de coopération culturelle. Ce cinéma affiche un triple label.

Hormis Art et essai, il accueille aussi les dénominations Patrimoine et répertoire, Jeune Public. Pour sa part, le cinéma a 2 salles nommé Le Concorde, établi au centre ville de la Roche-sur-Yon.

Selon  Mathias Triballeau, la fermeture s’est faite de manière brutale au 16 mars 2020. Elle a eu lieu après la projection du film. « La dernière vie de Simon ».

Le cinéma semi-public revendique 70 000 spectateurs annuels. Plusieurs années de présence et de persévérance ont réussi à convaincre un public diversifié.

La programmation variée côtoie des évènements et de nombreuses rencontres.

Les précautions nécessaires

Durant le confinement, le contact est resté présent. Les deux programmateurs ont organisé des séances maison.

Lors de cette reprise d’activité, les 13 salariés du Concorde ont installé toutes les précautions nécessaires à la sécurité  sanitaire. Il faut citer le sens de la circulation, la mise à disposition du gel hydro-alcoolique à l’entrée.

Il ne faut pas négliger l’occupation d’1 siège sur 2, le renouvellement de l’air dans les salles après chaque séance ainsi que l’espacement des projections. Par ailleurs, il faut proscrire tout flux croisé.

Afin d’y parvenir, il convient de guider les spectateurs vers le bas pour la sortie. En outre, la partie évènement est reportée.

Le cinéma de quartier espère une rentrée plus rassurante, vers un retour à la normale. Entretemps, plusieurs animations sont prévues pour l’été en partenariat avec la municipalité.

Les avant-premières en lice

Le Concorde a concocté une belle programmation. Huit avant-premières sont disponibles.

Il s’agit de films projetés du 24 juin au 30 juin 2020. En parallèle, un hommage est consacré à Michel Piccoli à travers 7 films.

Plusieurs nouveautés font partie des projections. Les jeunes spectateurs ne sont pas oubliés.

Par ailleurs, les premiers venus vont profiter d’un tarif privilège à 4 euros la séance. Le cinéma est considéré comme un véritable levier social.

Il permet de rassembler les spectateurs autour d’un thème qui arrange, enthousiasme, rassure ou dérange.  L’essentiel est de discuter du film, d’élargir le débat.

Retrouvez d’autres espaces culturels en cliquant sur ce lien.

Crédit Photo : la-croix.com & fr.wikipedia.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *