Dans une note concernant les immatriculations des véhicules neufs, publiée le 12 juin 2020, la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) des Pays de la Loire présente le bilan des ventes de voitures neuves durant le confinement décrété pour endiguer la propagation du Covid-1, soit de mars à mai 2020.

Une baisse importante des ventes de voitures neuves

La DREAL a enregistré une régression de 63 % des ventes de véhicules neufs durant le mois de mars et une baisse de 82 % au mois d’avril. Une légère reprise a été observée en mai, notamment sous l’effet des mesures de déconfinement amorcées le 11 mai 2020, autorisant la réouverture des concessions automobiles.

L’acquisition de voitures neuves fonctionnant avec un moteur diesel a considérablement reculé de 68%. Les ventes de véhicules ayant un moteur à essence ont suivi cette tendance, avec une baisse de71%. Le secteur de la vente de voitures neuves électriques a connu une période moins désastreuse, avec une hausse de 13%.

Toutefois, cette évolution est trop modérée si on se réfère à l’explosion des chiffres recensés en 2019, suite à la révision à la hausse du malus pour les voitures polluantes.

Au total, 4817 voitures neuves ont été immatriculées dans toute la région des Pays de La Loire durant le mois de mai, dont 896 en Vendée. Le département a notamment enregistré une baisse de 39% du nombre d’immatriculation de véhicules neufs au mois de mai 2020, en comparaison à la même période en 2019.

Les procédures pour immatriculer une voiture neuve en Vendée (85)

Depuis novembre 2017, date d’application du Plan Préfectures Nouvelle Génération (PPNG), qui prévoit la dématérialisation des services publics, tous les guichets dédiés et à la délivrance de nouveaux certificats d’immatriculation (cartes grises) ont été définitivement fermés.

Ainsi, les démarches en vue d’immatriculer une voiture neuve se font en ligne sur les plateformes habilitées à cet effet ou auprès des centres auto, garages, négoces auto et tout autre professionnel du secteur automobile disposant d’un agrément délivré par le Ministre de l’Intérieur.

Toutefois, la procédure reste la même : le propriétaire doit constituer un dossier de demande d’immatriculation, à soumettre, en main propre ou via la plateforme en ligne, au professionnel choisi.

Ce dernier vérifie puis enregistre le dossier au niveau du dispositif informatisé du Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV). L’intéressé reçoit généralement sa carte grise dans un délai maximal de 5 jours ouvrés à compter de la date de dépôt de la demande, dans sa boite aux lettres.

Le demandeur d’immatriculation doit s’acquitter d’une taxe régionale, mentionnée au niveau de la rubrique Y.1 dans la carte grise, s’élevant à 48 € par cheval fiscal pour la Vendée et tous les départements des Pays de la Loire, à laquelle s’ajoutent les taxes additionnelles (Y.2 , Y.3, Y.4, Y.5) et la redevance fixée à 2,76€.

Le montant qui figure au niveau de la rubrique Y.6 du certificat d’immatriculation correspond au montant total à payer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *