Pour mieux se détendre et profiter des bienfaits de la nature, une sophrologue mise sur des séances au grand air. Je vous propose d’en savoir plus sur l’idée de Sabrina Malenfant.

En savoir plus sur la sophrologue

Agée de 44 ans, Sabrina Malenfant exerce à Aizenay ainsi qu’à La Roche-sur-Yon. Elle fait partie d’un groupe de multi-thérapeutes.

En explorant la forêt d’Aizenay, elle a craqué pour un joli endroit arboré. Elle se l’est  approprié afin d’aider ses patients à lâcher prise pour se ressourcer.

Pour y accéder, il faut mettre la voiture en stationnement sur un parking en direction de la route de Poiré-sur-Vie. Même si Sabrina est également relaxologue, elle est aussi passionnée par les fleurs.

Elle est praticienne en aromathérapie traditionnelle.

Un endroit calme qui accueille les enfants.

En effet, la conseillère en fleurs de Bach emmène les participants par petits groupes. Cela se déroule chaque mercredi à 19 heures.

Elle peut recevoir aussi bien les adolescents et les adultes. En outre, les enfants sont les bienvenus à compter de 6 ans.

De plus, ils sont beaucoup plus réceptifs sans aide particulière. Les groupes ne dépassent pas 8 membres. Cela permet de mieux affronter le regard des autres.

Les enjeux de la sophrologie en pleine forêt

La nature contribue à la libération des molécules volatiles. Les séances ont lieu au cœur des arbres, à proximité d’un petit pont.

Les groupes mettent un tapis sur le sol et l’écoute est prometteuse. En fait, ce ressourcement parmi les arbres, le ciel et les oiseaux est une véritable libération.

La forêt s’adresse à ceux qui ressentent du mal-être, qui sont victimes de stress. Les arbres apaisent les sensations de peur, les méfaits de la fatigue.

En réalité, le mode de vie trépidant de l’époque moderne est épuisant. Se brancher aux arbres permet de reprendre la clé des champs.

Cela autorise plus de lâcher prise et d’éviter de se laisser aller. Les personnes qui assistent à ces séances souhaitent casser la carapace pour se débarrasser des tensions.

L’objectif consiste à les conscientiser. La forêt diffère de la mer.

La sophrologie au bord de la mer joue sur une autre stratégie. La mer permet de se libérer d’une colère.

Un aperçu du déroulement des séances de sophrologie

Pour débuter, le chant  des oiseaux fournit une belle immersion sensorielle, tout en chassant les représentations préconçues. Pour y parvenir, l’assistance ferme les yeux en cherchant à éliminer les pensées actuelles.

Cela permet de sentir chaque partie de son corps. Quelques mots savamment dispensés sont coupés par des moments de silence.

Tous les membres peuvent partager leur expérience. Retrouvez d’autres explorations ici.

Crédit Photo : animation-locale.pontdouilly-loisirs.com & sophrologiebienetre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *