Le tourisme en Vendée peut être pratiqué via des balades en vélo. Je vous propose une échappée dans une région pourvue en paysages stupéfiants.

Un aperçu du littoral Vendéen pour les cyclistes

Le littoral revendique 220 km de piste cyclable. D’après le Conseil Départemental, plus d’un million de cyclistes arpentent les pistes du littoral Vendée annuellement.

Le vélo tourisme est largement apprécié en Vendée. Le département figure parmi les destinations immanquables des amateurs de la petite reine.

Les séjours touristiques sont effectués à raison de 10 % à vélo.

La Vendée dispose de 3 000 km d’itinéraires praticables en vélo y compris les pistes communales et intercommunales. La Vendée possède 1 800 km avec une belle longueur cyclable en site propre.

Les apports de la Velodyssée

Le long du littoral relie un tronçon très utilisé. Ce périple vient s’ajouter au Vélodyssée.

Elle sert de relais entre Roscoff et Hendaye. La Velodyssée circule sur 1 200 km pour rejoindre la Bretagne, les Pays de la Loire ainsi que la Nouvelle Aquitaine.

En Vendée, les pistes pour vélo profitent d’un balisage et d’un aménagement.

Les villes majeures du parcours

De nombreuses agglomérations vendéennes sont traversées grâce à la piste côtière. Il faut citer au nord le passage de la ville de Gois.

Il convient aussi de noter la traversée de la belle et authentique île de Noirmoutier. A Gois, le Passage est une chaussée submersible de 4 km.

Il est possible de circuler à marée basse en mettant le cap sur l’île de Noirmoutier. Le pont constitue une autre alternative avec la découverte de la fameuse forêt de Monts.

Le tour de l’île aux mimosas est recommandé. Cela permet d’admirer les marais salants ainsi que les pistes tout le long du bord de mer.

La traversée des Pays de Monts

La plage de Saint-jean-de Monts offre une vaste étendue sablonneuse du Sud de la Vendée. Le lieu est baptisé avec raison « Côte de Lumière ».

Il est permis de vérifier cette appellation en pédalant sur la côte menant vers Saint-Hilaire de Riez pour aboutir au port de pêche de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Après la vue superbe sur les quais, il faut repartir vers les Sables-d’Olonne.

Les beautés d’Olonne

Ne manquez pas une échappée mature en passant par la forêt domaniale d’Olonne. Les marais sont présents à proximité des pins et des chênes verts.

Il faut parvenir à la plage de Paracou. Après le pont de plaisance, le fabuleux Remblai des Sables-d’Olonne et sa plage sont proches.

Retrouvez d’autres sites praticables en cliquant ici.

Crédit Photo : labarredemonts-fromentine.fr & lesbonsmoments.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *