Le nettoyage des plages est une priorité absolue pour la municipalité des Sables d’Olonne. Je vous propose d’en savoir plus sur la méthode employée.

La fierté des Sables d’Olonne

Quand les touristes sont enthousiastes et manifestent leur joie de trouver une plage toujours propre, le pari est gagné. C’est un travail de longue haleine effectué par plusieurs agents de la mairie toute l’année.

Leur présence effective sept jours sur sept autorise un entretien fréquent. Les plages concernées portent sur Sauveterre, le Paracou, les Granges, la Grande Plage ainsi que la Plage de Tanchet.

La commune tient à préserver la beauté et la propreté de ses plages pour respecter à la fois les visiteurs et l’environnement.

A propos du nettoyage des plages

En été, les agents de la voierie permanente qui oeuvrent à l’année sont épaulés par huit saisonniers. Ces derniers sont attirés par le cadre de travail au grand air.

De plus, ils ne trouvent pas que la tâche soit très ardue car ils travaillent à leur propre rythme. Les saisonniers sont sur place dès 7 h du matin et les travaux prennent fin à 11 heures.

Ils s’appliquent durant 6 jours au cours d’une semaine. Pourvus d’une épuisette et d’un sac plastique, les saisonniers collectent les déchets trouvés sur les dunes de sable.

En parallèle, un permanent fait appel à un chargeur pour ramasser les macro-déchets ainsi que les algues.

L’apport de poubelles modernes

Les plages de Sable d’Olonne accueillent des poubelles d’un autre genre. Ces derniers permettent de tripler la capacité de stockage.

En effet, elles prohibent toute forme de débordement et rendent les passages des agents permanents non fréquents. Il s’agit de cabanes-poubelles qui permettent de faire un tri sélectif.

Par ailleurs, le Remblai comprend des poubelles compacteurs pour un total de 5 unités. Actuellement, il s’agit d’une expérimentation.

En effet, le coût de 300 poubelles équivaut à 300 000 euros. En fait, les agents permanents constatent une évolution positive après les nouvelles mesures anti-pollution sur la plage et le Remblai.

D’autres initiatives intéressantes

Le nettoyage manuel des plages est indispensable. Malheureusement, l’usage régulier de machines favorise l’érosion.

Ainsi, le nettoyage manuel permet un retrait des déchets sans toucher au sable. De plus, le travail manuel sur les plages permet de préserver la bonne conservation des coquilles et des galets.

Ces éléments sont utiles pour reconstituer la plage pour les futures générations. Certes, les plages constituent des attraits pour les touristes et sont considérés comme des zones de haute fréquentation.

Toutefois, les plages sont également des milieux fragiles souvent victimes de l’élévation du niveau de la mer. Retrouvez d’autres thèmes ici.  

Crédit Photo : lessablesdolonne.com & campings.online

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.