Le tourisme orienté patrimoine est vivement encouragé en Vendée. Je vous emmène dans l’univers du port de pêche des Sables d’Olonne.

L’essentiel sur la criée des Sables d’Olonne

La criée remonte à l’année 1961. La gestion actuelle revient au CCI de la Vendée ou Chambre de Commerce et de l’Industrie.

Le site a connu plusieurs transformations. En 1995, des travaux de rénovations répondent aux nouvelles réglementations.

L’informatisation date des années 2 000. Le système de vente par internet est présent depuis 2010.

Quelques chiffres à retenir

La criée emploi 56 salariés et 165 acheteurs agréés. 83 acheteurs opèrent à distance.

En fait, le port de pêche des Sables d’Olonne concerne également Saint-Gilles-Crois-de-Ville, Noirmoutier, l’île d’Yeu. Le port traite 12 % de la pêche nationale.

Le tonnage est compris entre 7 000 et 8 000 tonnes pour une valeur annuelle d’environ 40 millions d’euros. L’actuelle superficie de la criée est de 1 700 m².

Une extension de 7 000 m² est prévue. En septembre 2021, la criée des Sables d’Olonne devient le 1er centre atlantique d’Europe.

Le centre de marée accueille plus de cent embarcations au déchargement.

Le programme quotidien de la criée

L’activité débute à 23 heures. En fait, la prise de poste varie selon le volume de tonnage. Cela commence par la manutention des bacs de poissons.

Ensuite, les bacs sont déversés au niveau des tables pour permettre le tri vers 1 heure du matin. Les poissons sont pesés dans les bacs et l’étiquetage se fait par lot.

La zone de vente abrite les caisses à même le sol. Après le contrôle et la transformation, chaque lot est conditionné pour assurer l’expédition chez l’acheteur.

Le stockage des poissons est effectué à toute heure dans un bloc tampon pour une mise au frais. Cet endroit est consacré aux marins de retour de pêche.

La vente à la criée

Auparavant, la vente est faite exclusivement à la voix du crieur. De nos jours, le crieur agit derrière une machine de vente.

Via l’écran, le lancement des lots est effectué un par un. Les acheteurs ou mareyeurs disposent d’un bip.

Le prix fixe correspond à celui de la veille. Le mareyeur bipe pour enchérir et un lot est attribué en quelques secondes.

Les visites dans l’univers de la criée

Les bénévoles de la visite sont des professionnels de la mer à la retraite. Il s’agit d’Yves Vasseur, de Jean-Michel Raymond, de Jacky Doublet et de Clément Charrier.

Les visites ont lieu durant l’été à partir de 5 h 45, chaque mardi et jeudi. Le public est enthousiaste car il découvre les coulisses d’un monde inconnu.

Cela lui permet de mieux comprendre les travailleurs de la mer qui garnissent leurs assiettes. Les gens sont invités à consommer le poisson provenant des criées vendéennes.

Retrouvez plus de sujets ici

Crédit Photo : villagevacanceschantonnay.fr & enpaysdelaloire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.