Un projet original est initié au port de la Guittière avec la transformation réussie des coquilles d’huîtres. Je vous invite à suivre le parcours d’Alegina.

Les débuts d’Alegina

Cinq ans auparavant, Philippe Gaboriau observe l’intérieur d’une coquille d’huître. Il se rend compte de la similarité avec la porcelaine.

Alegina voit le jour, Cette appellation signifie « Né de la Mer ».

Dès lors, le président –créateur opte pour une vaisselle unique. En effet, la pâte à porcelaine issue de ce fruit de mer est à la fois plus blanche, plus transparente et beaucoup plus résistante.

La collecte des coquille d’huîtres

Pour une meilleure maîtrise de la filière, la collecte des coquilles est une condition majeure. Hormis le port de la Guittière, Alegina mise sur les bornes de collecte.

La toute première est mise en place à Talmont Saint-Hilaire. L’objectif est de faciliter la récupération des coquilles provenant des particuliers et des restaurateurs.

Le but consiste à déployer aux maximum les bornes de collecte. Par ailleurs, l’équipe Alegina souhaite inventer un appareil de concassage et de lavage des coquilles à partir du lieu de collecte.

Ainsi, le transport est facilité. En parallèle, les coquilles d’huîtres peuvent être utilisées pour les toitures végétalisées pour le drainage et la nourriture des plantes.

En outre, des pavés drainants peuvent être conçus sur le même principe. Alegina cible les solutions écolo et économiques en mode 100 % naturel.

L’appui des ostréicultures

Les ostréiculteurs sont les tous premiers à adhérer au projet. Une inauguration s’est déroulée sur l’estuaire naturel du Payré.

En effet, ce site important produit 500 tonnes d’huîtres par an. Ce projet unique est 100 % vendéen.

Quant les coquilles sont collectées, la jeune pousse broie les éléments. Cela permet de disposer du bicarbonate de calcium pour l’obtention d’une poudre.

Ensuite, la poudre est transformée en pâte de porcelaine d’une blancheur et d’une finesse de haute qualité.

Le soutien de la collectivité

La communauté des communes a réparti six conteneurs dédiés sur le territoire. Ils sont établis dans chaque déchetterie, sur l’aire de pique-nique du port de la Guittière.

Il faut également citer le parking du camping des Dunes. Deux conteneurs sont proposés en libre service.

La communauté des communes est concernée. En effet, le projet d’Alegina réduit des déchets non valorisables.

De plus, le territoire mise sur le Zéro Déchet pour la promotion de l’économie circulaire. De son côté, le Plan climat Energie Territorial a fait l’objet d’une adoption, depuis 2019.

Retrouvez plus d’actus ici.  

Crédit Photo : restauration21.fr & actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.