Certes, on est encore dans une période difficile, mais cela n’empêche pas les producteurs de fruits et légumes de travailler. C’est d’ailleurs le cas pour les maraîchers qui commencent peu à peu les récoltes des fruits et légumes. Et la saison des récoltes a débuté aux Charmilles près de Fontenay-le-Comte.

Tous les produits seront commercialisés au Panier de Camille. Les récoltes concernent les fraises qui ont muris au grès des rayons de soleil. Les producteurs ont également commencé la cueillette des aubergines et des concombres. On s’attend à la récolte des tomates au tout début du mois de mai. C’est une bonne nouvelle pour les producteurs français qui s’inquiétaient un peu de la situation sanitaire actuelle.

Une bonne nouvelle

Si le coronavirus est toujours au cœur des préoccupations des gens, le début de saison du maraîcher est une bonne nouvelle. En effet, cela aurait un impact positif sur l’économie des agriculteurs. Malgré le confinement, les membres de l’EARL Les Charmilles ont su adapter leur méthode de travail. Ils ont en effet réalisé un travail remarquable tant pour les cultures de plein champs que dans les serres.

Selon les gérants des Charmilles, Emmanuel et Clémentine, l’ensemble de leur équipe est particulièrement reconnaissant envers les clients qui sont restés fidèles. De plus, ils ont été plutôt compréhensifs par rapport à la situation. Aujourd’hui, les entreprises et les professionnels de tout secteur encouragent les Français à consommer local afin de favoriser l’économie de ces régions qui sont en difficulté en raison du Covid-19.

Des mesures sanitaires ont été prises

Même s’il n’est pas toujours facile de travailler en cette période, l’équipe de production de l’EARL a su bien s’organiser. D’ailleurs, tous les produits récoltés seront vendus dans un seul magasin au Panier de Camille. Cet établissement a été réaménagé afin de mieux gérer l’accueil des clients. L’enseigne veille au respect de la distanciation sociale et vise à réduire au maximum les contacts entre les clients.

La gérante du magasin, Clémentine Bodet, a expliqué que certains de ses clients lui ont donné des masques faits mains dès le début du coronavirus. Elle a d’ailleurs tenu à les remercier pour ce geste. Le magasin ouvre ses portes seulement le vendredi de 9h30 à 18h30. Les salariés ont aussi reçu des masques qui ont été commandés auprès d’une entreprise située à Fontenay. Les clients sont nombreux à se rendre dans le magasin, ce qui peut provoquer une file d’attente, mais les choses vont s’améliorer, a tenu à rappeler Clémentine.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *