Pour mieux épauler les femmes qui oeuvrent dans l’entrepreneuriat, une équipe féminine initie un concept innovant. Je vous dévoile les détails du projet.

La rencontre  qui a fait tilt

Au départ, Claire Matillon et Audrey Guilbaud font connaissance au cours d’une réunion à travers un réseau professionnel. Ce réseau s’adresse aux dirigeantes d’entreprise.

Elles ont jugé la réunion orientée business mais dénuée de bienveillance et d’aspect social. Après avoir analysé leurs points de vue respectifs, les deux cheffes d’entreprise s’aperçoivent  qu’elles partagent des valeurs communes.

En effet, les deux cheffes d’entreprise ont réussi à vaincre le syndrome de l’imposteur. Tout en assumant leur féminité, elles demeurent les mêmes et elles tirent leur force de cette posture.

Le parcours des deux entrepreneuses

En associant leurs talents, les deux femmes créent une marque qui unit leurs deux enseignes distinctes. La société Marcelle et Paulette voit le jour.

Il s’agit de la combinaison de leurs deuxièmes prénoms. Par ailleurs, elles souhaitent mettre en place un réseau féminin plus social, plus accueillant.

Elles créent dans la foulée le Café des entrepreneuses.

Le but du Café des entrepreneuses

Concrètement, c’est une entreprise dédiée à l’accompagnement des cheffes d’entreprises. Hormis le partage d’un breuvage, l’objectif est de procurer plus de confiance aux entrepreneuses.

En effet, elles doivent se sentir légitimes dans leur rôle. Elles n’ont pas à mettre de côté leur vie de femme, de maman.

Il est possible de s’organiser sans prise de tête inutile. Le Café des entrepreneuses cible prioritairement l’humain.

Il suffit de prendre en compte le feeling. Il faut apprendre à recommander une personne propice aux échanges et aux partages.

Les missions du Café des entrepreneuses

Le lieu permet de profiter de rencontres, de tables rondes. Les femmes communiquent sur leur entreprise, sur leur histoire, sur les péripéties.

Les programmes portent sur des ateliers pro. Plusieurs experts servent d’accompagnateurs pour le lancement, le développement d’activité.

Il faut considérer le conseil, la prospection commerciale, la communication, le développement personnel. Ces tournées servent à briser l’isolement.

Les deux femmes, Claire et Audrey tablent sur plus d’échange et d’entraide.

Des formules originales

La formule Ristretto met à disposition des offres à la carte. Une rencontre coûte 12 €, un atelier vaut 39 €.

Les membres de la formule café gourmand optent pour la formule à 48 €/mensuel. Cette offre est assortie à des évènements, une visibilité sur le site et le groupe Facebook.

Retrouvez plus d’idées ici.  

Crédit Photo : actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.