Le sud de la Vendée comporte une jolie Venise Verte sur une aire de 112 000 hectares. Je vous propose de respirer à pleins poumons dans cet endroit nature à profusion.

Les options d’excursion du Marais Poitevin

Le Marais Poitevin intègre le Label Parc Natural Régional. Il dispose aussi de la certification Grand Site de France et Destination Européenne Touristique d’Excellence.

Les principales activités sont respectueuses de la nature environnante. Il s’agit essentiellement de la promenade en barque sur la Venise Verte, la visite des sites touristiques.

Il faut inclure les randonnées à cheval, en vélo ou à dos de baudet du Poitou. Il est permis d’observer les oiseaux et de faire de la pêche.

Les Marais de la Venise Verte

Le Marais comprend 3 zones phares. De fabuleux paysages offrent des opportunités d’excursion en groupe.

La seconde zone humide de France abrite une faune et une flore authentiques. Quand au fameux marais mouillé, il est établi sur une zone de 28 000 hectares intégrant des zones inondables.

La Venise Verte est constituée d’un véritable labyrinthe de canaux. Le paysage exclusif propose une flopée de prairies naturelles.

Les embarcadères accueillent des sentiers d’eau. Les frênes têtards accueillent des embarcations locales à fond plat nommées les plates.

Les bateliers peuvent mener les visiteurs à proximité des portes magnifiques de l’Abbaye de Maillezais. Les adeptes du canoë peuvent explorer des endroits inédits.

La biodiversité spécifique du marais desséché

Loin des menaces d’inondation, le marais desséché dispose de paysages ouverts sur 47 000 hectares. La flore aquatique autorise l’observation de mammifères tels que la fameuse loutre d’Europe.

Du côté de Saint Denis de Payré, la Réserve Naturelle Nationale Michel Brosselin dispose d’une biodiversité merveilleuse. Il est possible d’admirer plus de cent espèces d’oiseaux.

Il faut noter la présence de l’échasse blanche, du busard des roseaux, du canard siffleur ainsi que de l’oie cendrée.

Les autres opportunités du Marais Poitevin

La Baie de l’Aiguillon implique d’immenses vasières dotées de larges prés salés. L’immersion entière de la baie termine cette baie.

C’est un lieu d’accueil des oiseaux migrateurs à titre de site d’hivernage et de halte migratoire. Les observatoires sont disséminés en plein Parc Naturel du Marais Poitevin.

L’avifaune migratrice peut aussi profiter de la Réserve de la Pointe d’Arçay du côté de la Faute sur Mer. Cette flèche sableuse de 5 km inclut l’observatoire de la Rade d’Amour des ornithologues.

De nombreuses espèces d’oiseaux sont accessibles par visite guidée. D’autres sites vendéens sont proposés ici.

Crédit Photo : le-rabelais.com & chateau-de-la-sebrandiere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *