La Sardinha Cup prend son envol à Saint-Gilles-Croix-de-Vie le 3 avril 2021.  Je vous propose plus de détails à ce sujet.

Le déroulement de l’épreuve

Une vingtaine de tandems participent au départ de la deuxième édition de la Sardinha Cup.

Cette épreuve en double et en deux étapes fait partie du calendrier de la classe Figaro Beneteau.

La première épreuve du 7 avril fait à peu près 500 milles et dirige la flotte du Pays de Saint-Gilles Croix-de-Vie au Cap Finisterre, à la pointe nord-ouest de l’Espagne.La seconde épreuve de 700 à 800 milles est programmée au 11 avril pour mettre le cap vers l’Irlande et le fameux rocher du Fastnet.

Vingt duos se sont inscrits pour participer à la deuxième édition de la Sardinha Cup, du 3 au 17 avril à Saint-Gilles Croix-de-Vie. Cette course école qui se déroule du 03 au 17 avril 2021est dotée d’un nom au parcours atypique.

Le nom  provient  du circuit réalisé par les sardines lorsqu’elles remontent les côtes depuis Le Portugal.

Un parcours différent

En outre, l’actualité liée au Covid au Portugal a modifié le parcours 2021, en supprimant l’étape portugaise. Ainsi, les deux départs et arrivées de l’édition 2021 se feront uniquement  de Port La Vie au Pays de Saint Gilles Croix de Vie.

L’organisateur Team Vendée Formation a conservé le nom de Sardinha Cup dans l’espoir de retrouver le chemin  du Portugal au cours des prochaines éditions.

L’objectif de la course

Pour sa part, La Sardinha Cup permet la découverte des métiers qui gravitent autour du secteur maritime, en mer ou sur terre.  L’ambiance est garantie avec une course à la voile magnifique et dynamique.

De plus,  un village pittoresque est visible par tous ceux qui s’intéressent à l’initiative.

A propos  du support nautique de La Sardinha Cup 2021.

Le Figaro Bénéteau 3 est le premier monocoque monotype à foils de série très apprécié. Au niveau des  dimensions, la longueur de sa coque est de9,75 mètres pour 3,40 mètres de large.

Il mesure 10.85 mètres de hauteur pour un poids de 2900 kilogrammes. Cela lui permet de gagner en  performance. Les foils polyvalents qui génèrent de l’antidérive accompagnent le dispositif et  permettent d’améliorer le moment de redressement du bateau sans augmenter le déplacement.

Du côté des voiles, le bateau comporte des spis asymétriques. En effet, le Figaro 2 comprend  un seul spi symétrique.

Retrouvez plus d’infos ici

Crédit Photo : actunautique.com & queguiner-voiles-ocean.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.