La Tour Eiffel 3D est présente à Talmont-Saint-Hilaire. Je vous invite à en savoir plus sur cette initiative inédite.

Une association gagnante

Quatre cordonniers Chefs d’entreprise qui exercent en Vendée et dans les Deux-Sèvres ont travaillé de concert avec un partenaire. Le travail collectif a abouti à la conception d’une Tour Eiffel via l’impression 3D.

Cette réplique est d’une échelle de 1/135 € par rapport à la construction originale. Cette dernière est dans la capitale française et attire de nombreux visiteurs tous les ans.

Les initiateurs de la Tour Eiffel 3D

Il s’agit de Philippe Rousseau fournisseur de bobines et gérant de la société Ecolencre à Fontenay-le-Comte. Jean Noel Pouvreau est issu de Talmont-Saint-Hilaire.

Xavier Limousin provient des Herbiers. Quant à Jean-Philippe Pigeau, il est de Parthenay et Philippe Minaud est de Fontenay-le-Comte.

Les impressions des participants

Selon Jean-Philippe Pigeau, l’expérience commune a facilité l’échange et une meilleure communication. De plus, cela permet d’en apprendre davantage sur les réalisations grâce à des imprimantes similaires.

D’après Philippe Rousseau, des commerçants aux parcours différents sont parvenus à générer une dynamique de groupe autour d’un projet insolite.

A propos de l’impression 3D

Cette technique sert à réaliser un objet en partant d’un plan numérisé, d’un concept numérisable voire d’une photo. En fait, l’imprimante 3D dépose ou solidifie la matière sur un plateau.

Il faut passer par un filament couche par couche pour parvenir à la pièce souhaitée. Le filament est conservé en format bobine.

Il s’agit d’une conception en bioplastique provenant d’amidon de maïs, de canne à sucre, de betterave. C’est un matériau écologiquement responsable ou éco-responsable.

Quelques infos à retenir

La Tour Eiffel 3D a nécessité 2 211 heures pour la fabrication. La création est composée de 96 pièces spécifiques.

L’œuvre peut être démontée en 3 parties. Par ailleurs, le choix des couleurs patriotes démontrent l’infinité de palettes disponibles avec une imprimante 3D.

La Tour Eiffel 3D est haute de 233 cm avec un poids de 40 kg. Quant aux capacités mécaniques des imprimantes, elles permettent de disposer d’une hauteur de 310 cm.

La mise en avant de l’œuvre

L’exposition de la Tour Eiffel 3D est effectuée à tour de rôle auprès des quatre cordonniers participants. Ensuite, le salon de miniatures va l’accueillir à Bressuire le 25 et le 26 septembre 2021.

Elle peut être louée à l’occasion de divers évènements et manifestations. Actuellement, des répliques sont disponibles en format porte-clefs.

Découvrez d’autres actus ici.   

Crédit Photo : imprimeren3d.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.