La Vendée célèbre pour ce mois de novembre 2022 le mois du film documentaire. Je vous livre quelques infos sur cet évènement.

Un mois riche en nouveautés

Un mois qui conjugue cinéma et sport. Le département de la Vendée œuvre avec l’association Images en bibliothèque.

L’édition 2022 va se dérouler du 2 au 29 novembre. Le département veut communiquer davantage sur son soutien en faveur de la discipline sportive.

Elle veut faire montre de son engagement dans la préparation des Jeux Olympiques 2024.

Le programme prévu

Durant ce mois du film documentaire, 38 projections ayant pour thème le sport sont proposées au sein des bibliothèques vendéennes, des salles de cinéma.

Il faut ajouter les maisons d’arrêt de la Roche-sur-Yon et de Fontenay-le-Comte.

Des aperçus intéressants

Le film « Performants autrement » de Sebastiono d’Ayala Valva porte sur Matthis, Rodrigue et Lucas. Ces sportifs de haut niveau sont aussi des handicapés mentaux ou psychiques.

Ils souhaitent participer aux Jeux Paralympiques. La parole est donnée aux sportifs durant un an.

Petites danseuses d’Anne-Claire Dolivet traite de la vie des petites filles qui rêvent d’être danseuses étoiles. Agé de 6 à 10 ans, elles doivent concilier l’amour de la danse et les contraintes de leur quotidien.

D’autres titres en lice

Pierre Monath propose Free to Run. Ce documentaire relate l’aventure de la course à pied.

Auparavant, c’est un sport réservé à la gent masculine. La course à pied est uniquement pratiquée en stade avec des règles contraignantes et sexistes.

Le film est ponctué de témoignages et d’images d’archives. Sébastien Blémont présente « les rêves ne meurent jamais ».

Il s’agit du périple incroyable de Yannick Bestaven qui a triomphé du Vendée Globe. Le film regorge du parcours de célébrités qui ont réalisé leur passion.

Il faut citer notamment Daniel Auteuil, Bixente Lizarazu. Il faut ajouter Isabelle Autissier, Philippe Croizon, Charline Picon, Emile Orsenna, entre autres.

Les coups de cœur

Julien Faraut et « Les Sorcières de l’Orient » traite du Japon des Années 1960. En pleine reconstruction, la cité renoue avec les sports internationaux avec la préparation des JO.

Dans cet opus, de jeunes ouvrières vivent une aventure incroyable. Après le travail, elles s’entrainent dans de dures conditions.

Elles veulent atteindre les cîmes du volley-ball en faisant des efforts surhumains. Elles désirent être le porte-fanion du miracle japonais.

Pour sa part, les joueuses #pas là pandanser concerne l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais. Retrouvez plus d’actus ici.  

Crédit Photo : vendee.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.